Le Massage Californien



Qu’est-ce que le massage relaxant?

 

 

Définition du massage relaxant

 

Le massage relaxant est un terme généraliste. C’est-à-dire qu’il englobe diverses techniques de massages, en relation avec plusieurs d’entre eux, tels que le massage californien, le massage essentiel, le massage sensoriel

Les massages relaxants ont pour vocation de détendre les muscles et de favoriser la relaxation intensive du corps, et ce, d’un point de vue « global ». Le but est de décompresser les muscles, d’apporter du calme, du réconfort au sujet, de l’envelopper totalement afin de lui faire sentir un sentiment de « sécurité et de réconfort« .

Les massages relaxants comportent un grand nombre de manœuvres répétées de façon différente suivant les besoins de la région massée.

 

Soin de détente et de beauté par excellence, le modelage permet de retrouver un profond bien-être corporel ainsi qu’une peau lisse et soyeuse. Effleurages, pressions et pétrissages sont utilisés pour permettre une véritable relaxation de la tête aux pieds.

http://www.doctissimo.fr

 

 

Les techniques de modelage

 

Les techniques de modelages se répartissent ainsi en quatre groupes :

  • Les effleurages (ou pressions glissées superficielles)
  • Les pétrissages (ou pressions glissées profondes)
  • Les pressions légèrement appuyées
  • Les percutions relativement légères.

Je vais vous présenter ces différentes techniques…

 

Les effleurages

Ce type de manœuvre est la plus douce. Les effleurages permettent de préparer le corps du sujet. Le masseur utilise généralement ses doigts qu’il glissent tout le long de la partie massée (le dos, les bras, les jambes…). Ils s’exercent sur toute la surface du corps. Ils intervient au début et à la fin du massage, ainsi qu’à titre transitionnel pour faciliter le passage d’une manœuvre à la suivante.

Les effleurages ne travaillent pas en profondeur, leur but est surtout de préparer et de détendre le corps. Ils s’articulent par mouvements larges et souples de façon étendue, pour apaiser le sujet. Les effleurages servent aussi à appliquer l’huile (ou la crème) sur le corps du massé.

Nous aurons l’occasion d’étudier les effleurages plus en profondeur dans de prochains cours.

 

Les pétrissages

Dans les massages relaxants, les pétrissages enchaînent généralement les effleurages. Nous sommes ici dans le pratique pure et simple du « massage ». Cette technique est la plus difficile des manœuvres, il faut en général plusieurs mois pour bien la digérer.

Le masseur utilise  ses mains et ses doigts. Il faut appliquer une pression plus profonde sur les parties du corps comportant de grandes masses musculaires, tels que les cuisses, les fesses

Cette technique fait intervenir les manœuvres d’étirement et de palper-roulé. Lors de ces modelages, les mains doivent travailler en alternance sur un rythme continu et détendre les muscles, drainer les déchets et stimuler la circulation veineuse et lymphatique. Le pétrissage consiste à décoller la peau charnue  et à la repousser alternativement de la main en un large mouvement de torsion.

Nous aurons l’occasion d’étudier les pétrissages plus en profondeur dans de prochains cours.

 

Il faut des années avant d’acquérir les mains souples et de pouvoir s’adapter aux différentes anatomies!

Estelle.

 

Les pressions

Cette technique suit les pétrissages. Les pressions s’effectuent sur des parties localisées et étroites du corps, surtout autour des articulations. (Les pressions sont très utilisées sur les points d’acupunctures dans les massages énergétiques). Cette technique doit être exercée avec attention, parfois certaines personnes sont plus sensibles et réceptives que d’autres, et il faut penser à interroger son patient (ou consultant) pour lui demander si l’intensité de vos pressions lui conviennent. Auxquels cas, il faudra les réaliser de façon moins appuyée.

Pour les réaliser, le masseur utilise les pouces, la pulpe des doigts, ou le talon des mains pour pouvoir atteindre perpendiculairement les tissus où peuvent résider des tensions cachées.

L’effet recherché sera de d’étirer et de comprimer le muscle en y accélérant le flux sanguin.

Nous aurons l’occasion d’étudier les pressions plus en profondeur dans de prochains cours.

 

Les percutions

Les percutions sont très peu employées dans les massages relaxants. Il s’agit de manœuvres rapides effectuées en alternance avec les deux mains (au niveau de la tranche, voire avec les poings pour le martèlement). Elles conviennent plutôt aux massages de type sportif tels que le massage suédois. Elles doivent donc être exécutées très doucement et avec parcimonie. Les percutions sont relativement difficiles à exécuter, elles demande une certaine habileté et il est très difficile d’accorder ses mains sur le même rythme !

Elles s’effectuent surtout sur les longs muscles, tels que ceux des jambes et parfois un peu au niveau du dos ( sur le dorsal). Il fait absolument pas les pratiquer sur les reins et aux ganglions lymphatiques (zones fragiles).

Cette technique comporte les hachures, les claquements et le martèlement. Le but des percutions est de stimuler les masses charnues des cuisses et des fesses, de tonifier la peau et d’améliorer la circulation.

Nous aurons l’occasion d’étudier les pressions plus en profondeur dans de prochains cours.

 

Rédaction : Estelle Mareva

Mes sources : « Le guide complet du massage », Lucy Lidell, aux éditions Robert Laffon; « Le Massage », par Larry Costa, aux éditions Courrier du Livre; http://www.doctissimo.fr. Et ma culture personnelle.

Absolu Massage©2018.

 

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
Facebook0
YouTube
Instagram

2 Comments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *