Massage et anatomie

 

Afin de pratiquer au mieux une séance de massage, il est important pour le praticien de détenir une bonne connaissance du corps humain. Cette connaissance de l’anatomie et de la physiologie humaine est une base indispensable.

L’anatomie se réfère à la structure du corps et les relations entre ces structures contrairement à la physiologie qui se réfère au fonctionnement des différentes parties du corps.

Que l’on soit professionnel du bien-être ou simple pratiquant, la connaissance de l’anatomie aidera dans les manipulations du corps humain tout en maximisant les effets recherchés pour chaque type de massage.

 

Comment connaitre le corps ?

 

Tout d’abord, il faut disposer d’une bonne compréhension de l’organisation et du fonctionnement du corps humain, puis d’une maîtrise des grands systèmes qui lui sont associés.

Parmi ces derniers, nous pouvons citer le système immunitaire, le système nerveux, le système cardio-vasculaire, le système respiratoire, le système digestif ou encore le système endocrinien.

Enfin, une connaissance des indications et contre-indications pour les techniques de massage est essentielle.

Les connaissances en ostéologie, science de la structure du squelette et des os, et myologie, science des muscles constitueront un plus non négligeable.

 

Quelles répercussions sur le massage ?

 

Comme nous le disions auparavant, il est important de savoir ce qu’on fait et ce qui se passe à la suite d’une manœuvre effectuée dans le cadre d’un massage sur une partie du corps.

Le praticien doit pouvoir localiser avec précision les structures osseuses et musculaires impliquées dans chaque geste prodigué. Pour ce faire, il dispose de repères anatomiques classiques constituant la structure du corps humain.

Les kinésithérapeutes sont ainsi astreints de suivre une formation rigoureuse sur l’anatomie.

Dans certains types de médecine, comme la médecine chinoise, il ne suffit pas seulement de connaitre l’anatomie du corps humain, il faut aussi connaitre les différents flux qui le traversent.

 

Quels bénéfices en tirer ?

 

La connaissance de l’anatomie permet au praticien d’apporter l’effet voulu au bon endroit. En acupuncture ou en massage shiatsu, on a pu répertorier plus de 300 points répartis sur toute la surface du corps. Ces points se situent généralement sur des flux d’énergie.

Ils n’ont pas de vertus thérapeutiques spécifiques, mais par leur stimulation par pression ou par frottement ou encore par d’autres gestes spécifiques peut permettre au praticien d’influer sur l’énergie qu’ils détiennent.

Certains des points d’acupuncture ainsi travaillés favorisent le tonus, réduisent la douleur, aménagent le stress
Enfin, dans le but de vous offrir la meilleure expérience de massage possible et ainsi d’en tirer le plus de bienfaits, il est important que le praticien soit à l’écoute de votre corps en plus de maîtriser sa discipline.

Absolu Massage©2018.

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
Facebook0
YouTube
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *