Le massage : une sensation tactile innée

 

Depuis toujours l’art du toucher a été employé par nos ancêtres, que ce soit à des fins de relaxation, de bien-être, de soulagement musculaire, de guérison, voire même comme approche mutuelle, que ce soit dans le contexte familiale (avec ses enfants) ou en couple (actes préliminaires).

 

En Orient, cette méthode de soin naturel était basée sur la notion instinctive,et le désir de masser pour se détendre, se rapprocher de son partenaire, soulager la souffrance.  Les techniques de manipulations qui ont été élaborées au fil des siècles ont été et sont toujours utilisées de nos jours. L’homme est davantage vu dans sa globalité et le but principal est de trouver la cause du tourment et non seulement d’en soigner les symptômes. Ainsi sont nées plusieurs formes de massages de type orientaux, comme le shiatsu par exemple, qui, au fil des ans, s’est enrichi des connaissances de l’acupuncture, telle que la digitopuncure (le massage sur les méridiens via des technqiues de pression sans aiguilles), mais aussi des méthodes de soins occidentales comme l’ostéopathie et la chiropractie.

Le massage est le langage du Toucher. Qui dit toucher, dit contact, relation avec ce qui est à l’extérieur de nous, par exemple le sol sous nos pieds. Pour les êtres humains comme pour les animaux, le toucher a une importance vitale, il apporte la chaleur, le bien-être, le plaisir et il accroit la vitalité.

Le toucher est le premier des sens (à propos de sens, il existe aussi la médiumnité sensitive), que nous développons lorsque nous sommes bébé. C’est au travers de ce sens que nous apprenons à découvrir le monde qui nous entoure, mais aussi c’est celui qui nous rassure et nous apaise. Notre besoin d’être caressé dès notre plus jeune âge est primordial. Ainsi, lorsque ce besoin est satisfait, nous grandissons de façon équilibrée. L’inverse nous fait souvent souffrir même si cela peut être totalement inconscient.

Être caressé par nos parents nous confère un sentiment de satisfaction, d’assurance, de sécurité, de bien-être, le sentiment d’être désiré, aimé et nous en tirons bien entendu plus de confiance en nous et une image plus positive de nous-même. Il s’agit finalement d’un « échange mutuel« .

Le massage des bébés est peu connu en Occident alors qu’il existe depuis la nuit des temps en Afrique ou en Inde par exemple. L’idée de masser un bébé pourra sembler curieuse à certains. Et pourtant, nul autre n’a autant besoin d’être réconforté et cajolé que le bébé. Qui plus est, il semblerait qu’à cet âge le toucher ait un effet particulièrement important sur sa croissance et son développement psychologique. D’ailleurs, je me souviens que le premier massage que j’ai effectué sur ma petite alors qu’elle n’avait qu’une année, lui a apporté une immense sérénité, et son visage et devenu lumineux, c’était le premier « grand sourire » qu’elle me montra…

Lorsque bébé pleure, nous avons tendance à le bercer, ce qui bien entendu est une bonne chose, mais essayez de remplacer de temps en temps le bercement par un massage et vous m’en direz des nouvelles. Le massage, c’est certain, réconforte, rassure un bébé. Celui-ci se sent entouré, cajolé, de plus, inconsciemment, vous pouvez peut-être participer à éliminer le problème qui cause ses pleurs (imaginons qu’il ait un petit souci de digestion, un doux massage peut tout à fait résoudre ce souci et bébé est soulagé).

De plus des études médicales ont reconnu qu’à cet âge, le fait de toucher, de caresser, de masser un enfant, a un effet très important tant sur sa croissance physique que sur son développement psychologique.

Le toucher est une sorte de langage que nous utilisons tous sans même souvent nous en rendre compte. Nous l’utilisons instinctivement que ce soit pour montrer nos sentiments, rassurer, calmer, ou exprimer notre colère. Réfléchissez donc. Que faites-vous en premier lieu lorsque vous vous faites mal ? Ou lorsque votre enfant vient vers vous après être tombé ou s’il a mal au ventre ou est fiévreux ? La première chose que nous faisons habituellement est de porter la main à l’endroit douloureux, de le toucher, de prendre notre enfant dans nos bras. Il en est de même lorsque nous éprouvons un mal être, une peine, de la tristesse. L’une des premières réactions que nous avons est de nous toucher comme pour nous rassurer nous-même. Lorsque l’un de nos proches souffre moralement, nous allons vers lui pour lui caresser la main ou le prendre dans nos bras afin de le rasséréner.

Lorsque nous sommes seuls, en souffrance, que faisons nous ? Nous nous renfermons sur nous-même, nous nous prenons dans nos bras, nous massons les zones douloureuses… Cela se fait instinctivement, inconsciemment. Le fait de toucher calme tant les douleurs morales que physiques, cela rassure, redonne confiance et apaise.

Ainsi, vous pouvez constater que le toucher, et donc le massage, est un véritable langage qui agit tant sur le mental et l’esprit que sur le corps. En effet, qui d’entre vous n’a jamais eu mal au dos ? Quelles sont les sensations que vous procure un massage du dos ? Quel bonheur ! Le but principal dans ce cas, est de vous aider à vous relaxer, vous relâcher (ce qui devrait vous permettre d’éliminer ou d’adoucir la douleur). Nous aurons dans ce cas affaire à un massage léger qui permet d’accéder plus facilement à la relaxation, la détente, le bien-être et physiquement à un relâchement des muscles de votre corps.

Par contre, lorsque l’on a besoin d’être stimulé, le massage se fera plus en profondeur. C’est ce genre de massage que l’on utilise afin de stimuler la circulation sanguine, en cas de massage lymphatique, pour augmenter le métabolisme ou encore pour débloquer les énergies du corps. Ce massage est utilisé aussi, bien entendu, afin de préparer les athlètes sportifs pour leur permettre d’être plus performants.

L’avantage de cette méthode de relaxation est que le massage n’est pas réservé aux professionnels. Attention, ne confondez pas, je ne parle pas ici des massages thérapeutiques effectués par les kinésithérapeutes. Le massage peut être un langage que vous utiliserez agréablement avec votre famille, afin de les aider à être plus détendus, plus calmes, plus en harmonie avec eux-mêmes.

Une autre raison de pratiquer régulièrement le massage est que celui-ci donne la possibilité au corps d’augmenter sa capacité d’auto-guérison. En effet, en le stimulant, en rétablissant la circulation des énergies, il permet d’éliminer les déchets et les toxines de l’organisme permettant ainsi au corps de s’occuper de prendre soin du corps là où cela est nécessaire. D’ailleurs certains employeurs l’ont très bien compris et de nombreuses grandes entreprises font venir des masseurs au bureau afin d’offrir à leurs employés un moment de détente leur permettant d’être plus performants. Pourtant me direz-vous, un travail de bureau, ce n’est guère fatiguant. Détrompez-vous. La nuque et le dos sont très sollicités et rares sont les personnes qui ne ressentent pas une contracture ici ou là. La tension créée par une trop grande sollicitation, resserre les petits vaisseaux sanguins qui nourrissent les muscles et bien entendu, la circulation sanguine y est diminuée. Les muscles manquent alors de nutriments, mais, de plus, ont davantage de difficultés à éliminer leurs déchets et toxines.

Profitez donc au maximum de cette possibilité qui vous est offerte d’aider votre famille et vos amis (ainsi que vous-même bien entendu) à être plus en harmonie avec leur corps, à mieux les détendre et les rendre plus ouverts au bien-être. Sans oublier cet avantage extraordinaire qui est que vous pouvez permettre à votre corps d’augmenter sa capacité d’auto-guérison, et cela n’est pas négligeable.

Enfin, n’oublions pas les effets bienfaisants d’un massage sensuel, axé sur les « zones érogènes » en particulier, où l’on va travailler avec toutes les parties de son corps (mains, avant-bras, ventre, fesse..), en faisant même un body-body (corps à corps), sur son partenaire (son mari, sa femmme, etc.), citons par exemple le nouveau et célèbre massage  nuru par exemple, « vidéo ici« , prémices de préliminaires amoureux. Quoi de plus agréable que de préparer le corps de votre partenaire aux caresses amoureuses amenant au plaisir suprême ?

 

Rédaction : Estelle Mareva

Astral butterfly

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
Facebook0
YouTube
Instagram

1 Comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *