Injection acide Hyaluronique volumateur

 

S’Injecter soi-même de l’Acide Hyaluronique

 

Dans cet article, je vais vous expliquer comment vous injecter de l’acide hyaluronique vous-même, et comment éviter les dangers post injection.

 

Injection d’acide hyaluronique par un spécialiste

L’acide hyaluronique est une substance naturelle présente à l’état latent dans la peau. Il est donc le constituant du derme et agit telle une éponge en captant et en maintenant l’eau. Sa qualité diminue avec l’âge.

L’acide hyaluronique est un hydrate de carbone présent dans les tissus de l’organisme. Le terme hyaluronique vient du grec hyalos qui veut dire “vitreux” et de uronique traduisant taux élevé d’acide uranique.

De ce fait, bien injecté, cela apporte un résultat naturel et sans problèmes posts injections. Néanmoins, il faut être médecin esthétique, dermatologue, (ou esthéticienne qualifiée/infirmière dans certains pays) pour pouvoir l’injecter sur autrui. En effet, cela demande des compétences pluridisciplinaires dans les domaines suivants : esthétique, dermatologie, anatomie (notamment faciale), biologie, hygiène, etc. Pour ne citer que ces disciplines. De même, les injections dans l’épiderme demandent également des compétences dans le domaine des injections. Il faut aussi être précis et ne pas trembler, comme pour la chirurgie d’ailleurs.

L’acide hyaluronique est un composant naturel qui lutte contre le vieillissement de la peau et les problèmes d’articulation.

 Avec le collagène, l’acide hyaluronique permet ainsi la tenue, le maintien et l’hydratation de votre peau. Un tiers de l’acide hyaluronique contenu dans le corps est naturellement éliminé et remplacé chaque jour.

De ce fait, même si les injections d’acide hyaluronique dont partie intégrante dans la médecine esthétique et non de la chirurgie esthétique, il ne faut pas oublier que son domine reste complexe et réservé aux professionnels. Ainsi, seuls les médecins formés à cette pratique peuvent y recourir avec aisance et sécurité.

En premier lieu, il s’agit du chirugien esthétique, dont la spécialité validée par le conseil de l’ordre des Médecins comprend la mention « chirurgie plastique reconstructrice et esthétique ».

Malgré tout, on voit de plus en plus de personnes isolées, et non qualifiée dans les disciplines précédemment évoquées s’injecter elles-mêmes de l’acide hyaluronique. C’est pourquoi j’ai décidé de rédiger un article afin de les prévenir des éventuelles conséquences négatives qui pourraient subvenir dans le cas où vous-même (qui lisez cet article) souhaiteriez vous injecter de l’acide hyaluronique de façon autonome.

Le mieux est donc de toujours vous assurer de la formation du médecin qui vous traite auprès du Conseil de l’Ordre des Médecins.

J’imagine que pour ceux et celles qui souhaitent le faire elles-mêmes n’ont certainement pas les moyens de payer un praticien formé à cette pratique, ce que je peux comprendre car leurs tarifs sont souvent onéreux voire excessifs. Toutefois, si vous avez la possibilité d’économiser pour les injections d’acide hyaluronique, alors je vous recommande chaudement de le faire, cela évitera des problèmes post injections dont je vais vous présenter les cas les plus graves dans la suite de cet article. Dans un premier temps, voyons ce qu’il faut absolument savoir avant de réaliser par « soi-même » des injections d’acide hyaluronique, remarquez que vous trouverez ma « dernière vidéo » sur ce sujet qui vous révèlera la nature exacte de ce produit et la méthode d’injection la plus simple pour le « comblement des volumes » du visage, qui s’affaissent avec le temps, ou suite à un amaigrissement volontaire (régime) ou involontaire (maladie) qui auraient causé une perte de volumes harmonieux dans le visage, hors, dans le cas d’un régime, il n’est effectivement pas évident de mincir aux endroits « souhaités ».

On peut s’injecter de l’acide hyaluronique pour augmenter la volumétrie du visage, ou combler les rides et ridules d’expression, en fonction du type d’acide hyaluronique, fortement réticulé ou non.

Se faire soi-même ses injections d’acide hyaluronique

Comme précisé en amont dans le cadre de cet article, de plus en plus de personnes s’injectent elles-mêmes de l’acide hyaluronique qu’elles achètent généralement sur internet avec l’aide de tuto trouvés sur internet sur des plateformes telles que You Tube.

Attention danger !!

Mais le fait de pratiquer soi-même des injections d’acide hyaluronique constitue pour le patient un « danger majeur », il y a en effet des risques d’infections, de lésions épidermiques, voire musculaires, osseuses, etc. Et le problème majeur de ne pas obtenir le résultat souhaité, voire pire : d’être partiellement ou totalement défiguré. Vous trouverez sur internet des cas vraisemblablement ratés suite à des injections réalisées par des non spécialistes…  Attention surtout aux lèvres : beaucoup de femmes se retrouvent en effet avec les « fameuses lèvres de canards » !! Les lèvres sont très difficile à envisager, il faut bien observer le contour naturel de votre bouche (comment est formé le cœur de vos lèvres, ses commissures, la densité inférieures et supérieures de vos lèvres…). D’une façon générale, évitez de piquer trop au-dessus. Piquer au trois quarts des zones des lèvres supérieures et inférieures, en allant vers l’intérieure. Respectez la forme naturelle de vos lèvres. Le plus belles lèvres sont en générale les suivantes : lèvres inférieures bien galbées et lèvres supérieures plus fines. Cœurs bien dessinés. Commissures légèrement boudeuses, mais pas trop !!

Voici une image illustrant des lèvres harmonieuses et bien dessinées :

Voilà pourquoi, si vous persistez à vouloir vous injecter vous-même, veuillez prendre les précautions suivantes.

Les injections d’acide hyaluronique devront être faites régulièrement car l’organisme élimine de façon naturelle l’acide hyaluronique. Ce produit est effectivement biodégradable.

Avant la séance d’injection

La personne doit bien respecter les consignes qui lui ont été remises : pas de prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoire 8 jours avant, pas d’infection, pas de contre-indication à l’acide hyaluronique, pas de maladie auto-immune…

Prendre des photos de votre visage (face et profil) avant de réaliser les injections, afin de définir les endroits qui requièrent ces dernières. Eventuellement, réaliser un croquis d’un visage, en indiquant les endroits à éviter, voire à proscrire et les endroits où il n’y a aucun risque majeur, en tout cas dans le cas d’injection dans l’épiderme ou le derme superficiel. L’idéal est de se fournir une image où se trouvent les os, la circulation nerveuse, sanguine et lymphatique, il ne faut en effet pas « piquer dans les os, les nerfs et les veines » sous risque de contusion, voire d’infections plus ou moins graves.

De même, il faut se munir d’un alcool pour désinfecter la seringue, le plateau de travail et son visage, ceci est fondamental. Et se munir de gants en plastique, légers, permettant de bien sentir votre épiderme, sans gants, il faudra se passer un gel désinfectant régulièrement.

Ensuite, se munir d’un crayon spécial pour la peau, et tracer les endroits où l’on souhaite s’injecter. Je recommande de ne pas mélanger les séances visant les volumes ou la correction des rides,  car les techniques et les produits sont dissemblables.

Anesthésie avant injections

D’une façon générale, il faut appliquer une crème anesthésiante (délivrable sous ordonnance) en couche épaisse sur les zones à traiter 1 à 2 heures avant l’injection: elle permet de diminuer les sensations douloureuses en superficie.

Acide hyaluronique mixé avec anesthésiant local

Aujourd’hui, ma technique idéale repose sur l’association d’une crème anesthésiante de contact pour atténuer la sensation de piqûre, et d’un acide hyaluronique contenant un anesthésiant local (lidocaine). Ainsi, la diffusion de l’acide dans les tissus est complètement indolore. L’intérêt de ces acides hyaluroniques avec lidocaine, est de permettre de faire des séances avec nombreuses piqures avec presqu’aucune douleur, ce qui apporte une meilleure précision dans le geste.

Pour cela, j’utilise principalement les produits de Galderma (EMERVEL, RESTYLANE, PERLANE) et de Allergan (JUVEDERM ULTRA, VOLUMA, VOLBELLA).

L’acide hyaluronique utilisé en médecine esthétique depuis plus de 20 ans (type Stylage®, Surgiderm ®,Juvederm ultra ®, Teoxane® Esthelis®,…) présente de nombreux avantages :

Technique d’injection rides

En pratique, il existe plusieurs techniques d’injections , et j’utilise préférentiellement la méthode rétro-traçante qui permet de parfaitement contrôler le remplissage de la ride ou du volume à recréer : l’aiguille est injectée, plus ou moins superficiellement dans la ride, puis l’injection se fait au fur et à mesure que l’aiguille est retirée.

Dans certaines zones telles que les pommettes, le cerne, les joues, les mains, les contours corporels le mieux est l’utilisation de canules souples non traumatisantes. Elles permettent un nappage harmonieux par l’acide hyaluronique, en réduisant le risque d’ecchymoses (petits bleus au point d’injection)

Pour les sillons nasogéniens, les lèvres ou les fines rides il est préférable de s’ injecter à l’aiguille dont j’apprécie la précision pour les injections superficielles.

Techniques injection volumes :

Le visage est la zone la plus traitée par les injections d’acide hyaluronique. La peau y est très fine, elle est de ce fait beaucoup plus sensible au vieillissement cutané et aux facteurs extérieurs : pollution, soleil, tabac, … Au fil du temps, elle laisse apparaître des défauts de plus en plus marqués.

A partir de 30 ans, les rides s’intensifient, la peau s’assèche et l’ovale du visage devient de plus en plus creusé. Les volumes s’affaissent peu à peu et laissent transparaître un air fatigué. Les joues deviennent creuses, les tempes s’enfoncent et les pommettes perdent en tonicité.

Par le biais de points d’injection définis précisément, l’effet volumateur de l’acide hyaluronique est utilisé pour combler ces manques de volume. Les traits du visage sont remodelés et vous retrouvez ainsi un teint frais et dynamique, plus en accord avec votre quotidien.

Ovale du visage

La perte de volume entraîne également un affaissement et un ovale de visage moins bien dessiné.

Il existe dorénavant un produit très élastique et très cohésif qui permet de redessiner un ovale. Ce produit dernier né de la gamme juvéderm, Volux® permet également de remplir un menton trop fuyant.

Il faut donc de préférence injecter un acide hyaluronique réticulé, dans le derme moyen, avec une aiguille préremplie. Certaines se munissent d’aiguilles spécifiques, telles que la  30G. Dans les zones suivantes :

  • Pommettes/Vallée des larmes/repulper
  • Maxillaires supérieures et inférieures
  • Menton et sillon nasogéniens
  • Ovale visage a redessiner.

En pratique, le mieux d’acheter un gel est composé d’acide hyaluronique réticulé avec de la lidocaïne, dans une seringue stérile pré-remplie de 1 ml emballée dans un blister avec deux aiguilles. Voici un produit très efficace que je vous recommande vivement ici.

Il permet ainsi une augmentation du tissu facial par injection dans les zones nécessitant une restauration. Généralement utilisé pour le traitement de rides et l’augmentation des lèvres. Le produit est injecté dans le derme moyen à profond du visage. Mais seul mieux vaut injecter en derme profond et superficiel pour les rides uniquement.

Il permet de traitement de nombreuses zones du visage, notamment les lèvres pour un résultat naturel, les ridules au niveau des joues, les rides fines du code barre situées au dessus de la lèvre supérieur, les fines ridules de la patte d’oie, les fines cassures du bas du visage.

L’ajout de lidocaïne dans le produit procure un effet analgésique pendant le traitement.

Durée des injections

Selon l’étendue du traitement, le traitement dure entre 5 et 30 minutes.

Effets du traitement

Le résultat d’une injection d’acide hyaluronique est visible immédiatement après la séance, naturel, sans éviction sociale. Le résultat dure entre 8 et 10 mois selon le type de peau et de produit, de nos jours, les traitements à l’acide hyaluronique se sont considérablement améliorés, on trouve en effet des acide de meilleurs qualité avec une tenue bien plus longue qu’il y a quelques années.

Voici les acides hyaluroniques par injection en en crèmes cosmétiques que j’ai testés personnellement et que je vous recommande (bonne tenue, bels effets, produits qualitatifs).

Princess Volume I 23 mg Acide Hyaloron

PERFECT SKIN PARIS®, Jeunesse X10, Sérum BIO

Après les injections

Des gels frigorifiant sont appliqués sur les zones injectées, afin d’éviter la survenue d’ecchymoses et d’œdème. En effet un œdème(gonflement) ou une rougeur cutanée peuvent apparaitre et sont habituellement modérés.

Quelques irrégularités temporaires dues à la répartition inhomogène de l’œdème, ou un aspect d’hypercorrection (en relief) qui va progressivement disparaître sont fréquents et ne doivent pas inquiéter : l’application de glace et le massage accélèrent la disparition de ces phénomènes classiques..

Nous revoyons systématiquement le patient 10 jours après l’injection pour une séance de retouche afin d’optimiser le résultat.

Bien, j’espère que cet article vous aura été utile, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les placer en commentaires, j’y répondrai dès que possible.

Merci de votre attention, prenez soin de vous et à bientôt pour un prochain article!

Alva Mareva.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.